[page precedente]  [retour menu]   [actualiser]   [rechercher]   
.. / .. / - art aborigene /
(liste) (compact) (mosaique)

expo quai branly


namatjira



art aborigene ()

Les Aborigènes d'Australie sont les premiers humains connus pour en avoir peuplé la partie continentale. Ils constituent, avec les indigènes du détroit de Torrès, la population autochtone de cet État océanien. Le mot commun aborigène désigne plus généralement celui dont les ancêtres sont les premiers habitants connus de sa terre natale.
Officiellement, du point de vue du gouvernement australien, le terme Aborigène désigne une personne qui :
a des ancêtres aborigènes ;
s'identifie elle-même comme étant aborigène ;
est reconnue comme telle par sa communauté aborigène.
Les trois critères doivent être remplis. Officiellement, un terme tel que « en partie aborigène » ne veut rien dire ; on est aborigène ou on ne l'est pas. La couleur de peau n'est pas un critère et certains Aborigènes sont blancs en apparence, alors que certains de leurs ancêtres sont Noirs. La même définition s'applique aux indigènes du détroit de Torrès.
800px-Aboriginal_art_Carnarvon_Gorge.jpg



Agnes NAMPIJINPA BROWN - Pamapardui Jukurrpa (flying Ant Dreaming) (2010)

Cette peinture représente Pamapardu Jukurrpa (Flying Ant Dreaming) de Wapurtali, à l'ouest de Yuendumu. Ce pays appartient aux femmes Nakamarra / Napurrurla et aux hommes Jakamarra / Jupurrurla.
Pamapardu est le nom Warlpiri pour les fourmis volantes ou termites qui construisent de grands monticules trouvés dans tout le pays Warlpiri. Ces monticules de terre (mingkirri) sont communs dans le domaine Tanami. Lorsque des pluies abondantes viennent en été, les mingkirri sont inondés, les pamapardu se voient pousser des ailes et s'envolent alors pour créer de nouvelles colonies dans des zones plus sèches, suivant leurs reines. Quand ils ont trouvé leur nouvel habitat, leurs ailes tombent. À ce stade, ils peuvent être recueillis et cuisinés dans les charbons (légèrement cuits) et être mangés.
En peintures contemporaines Warlpiri iconographie traditionnelle est utilisée pour représenter le Jukurrpa, sites et autres éléments. Quand cette histoire Jukurrpa est peinte en cercles concentriques sont utilisés pour représenter les «mingkirri» et le rockholes impliqués dans l'histoire, y compris celui du centre à Wapurtali (Mt Singleton). Tirets sont souvent représentés autour des cercles pour représenter les «pamapardu».

(http://www.galerie-gondwana.com/galerie-peintures-aborigene-australie-MF.html)
Agnes Nampijinpa Brown 91x46.jpg



Agnes Nampijinpa Brown ()

Agnes Nampijinpa Brown-low.jpg



Alick TIPOTI - Gubau Goyega ()

Alick Tipoti, Gubau Goyega.jpg



Ronnie TJAMPITJINPA - sans titre (2000)

Lorsqu’il verra pour la première fois des blancs il les prendra pour des démons. Ronnie est né en 1943 autour de Muyinnga, dans une région encore aujourd'hui quasi-inexplorée de l'Australie occidentale. Fils de Minpuru Tjangala (1899-1976) et de Aninta Yanintu Nungurrayi (vers 1916 – 1987), il parcourt avec sa famille le territoire pintupi pendant sa jeunesse.
Ronnie est à ce jour l'un des derniers membres vivants du groupe fondateur. Ronnie va jouer un rôle politique pendant les années 1970 et jusqu’en 2002, enjoignant les Aborigènes à retourner vivre sur les terres de leurs ancêstres, leurs terres traditionnelles. Apartir de 2002, il dira lui-même, qu’il souhaite travailler pour lui, s’assoir et peindre.
Ses tableaux frappent par leur force et leur sens de la géométrie et de l’espace. Son art est l'illustration parfaite du qualificatif souvent utilisé pour décrire l'art des Pintupi, un art "cérébral". Il est incontestablement l'un des meilleurs artistes aborigènes vivants et il est l’un des artistes qui influencent le mouvement.

Art Gallery of New South Wales | Lower level 3 | Yiribana Gallery Untitled 2001Details
Art Gallery of New South Wales | Lower level 3 | Yiribana Gallery Untitled 2001Details Ronnie Tjampitjinpa.jpg



Lucky Morton KNGWARREYE - country (2010)

Lucky Kngwarreye Morton (Kngwarreye à l'origine orthographié Ngwarai) est née en 1949 sur MacDonald Downs, elle est la fille de Mary Kemarre Morton et la femme de Billy Stockman Morton le sculpteur et peintre de renom et soeur Emily Kngwarreye ...
Lucky parle l’Alyawarr et vit avec sa grande famille au du nord d'Utopia. Elle a passé son enfance avec MacDonald Downs autour du Camp Kurrajong à Utopia.
La carrière de Lucky commence à la fin des années 70 (1977) lorsque le Groupe de Batik de Femme a été formé à Utopia, sous les conseils experts de CAAMA et Rodney Gooch et d’un projet commun: une série de quatre-vingt-huit oeuvres.
Ses premières peintures étaient éclatantes, brillantes et colorées et représentaient les histoires Traditionnelles de peinture de corps, de cérémonies de femmes (Awelye), ainsi que le miel grevillea (Tharrkarr), l’abondance des fleurs du désert (Alpeyt) et aussi la Fourmi à Miel (Yerrramp). Des peintures où elle dit décrire "Deux Pays", représentant les régions dans lesquelles elle est née et a vécu - Ngkwarlerlanem et Arnkawenyerr.
Ses récentes peintures montrent une nouvelle direction avec un joli revêtement et un exceptionnel complexe d'images minimisées, avec un jeu subtil de couleurs. Ces peintures sont une version du Rêve d'Arc-en-ciel « Boor-la-da ».
The Holmes à Court Gallery Collectionne et sponsorise ses projets d'art et l’expose en Australie et dans le monde entier.
Kngwarreye.jpg



Lucky Morton KNGWARREYE (1977)

Lucky Kngwarreye Morton (Kngwarreye à l'origine orthographié Ngwarai) est née en 1949 sur MacDonald Downs, elle est la la femme de Billy Stockman Morton le sculpteur et peintre de renom
La carrière de Lucky commence à la fin des années 70 (1977) lorsque le Groupe de Batik de Femme a été formé à Utopia,
Ses premières peintures étaient éclatantes, brillantes et colorées et représentaient les histoires Traditionnelles de peinture de corps, de cérémonies de femmes (Awelye), ainsi que le miel grevillea (Tharrkarr), l’abondance des fleurs du désert (Alpeyt) et aussi la Fourmi à Miel (Yerrramp). Des peintures où elle dit décrire "Deux Pays", représentant les régions dans lesquelles elle est née et a vécu - Ngkwarlerlanem et Arnkawenyerr.
Ses récentes peintures montrent une nouvelle direction avec un joli revêtement et un exceptionnel complexe d'images minimisées, avec un jeu subtil de couleurs. Ces peintures sont une version du Rêve d\'Arc-en-ciel « Boor-la-da ».
The Holmes à Court Gallery Collectionne et sponsorise ses projets d'art et l’expose en Australie et dans le monde entier.
LUCKY MORTON kngwarreye0.jpg



Lynette Nangala Singleton ()

LYNETTE NANGALA SINGLETON-low.jpg



Lynette NANGALA SINGLETON - Ngapa Jukurrpa (Water Dreaming) (2010)

Le lieu représenté sur cette toile, Puyurru, se situe à l’ouest de Yuendumu, dans les Territoires du Nord.
Dans les lits de rivières de cette région, le plus souvent à sec, persistent quelques flaques d’eau ou de petits puits naturellement formés.
Deux hommes Jangala, faiseurs de pluie, ont entonné le chant de la pluie, provoquant ainsi un gigantesque orage. Cet orage a traversé le pays avec des éclairs énormes frappant le sol. Ce dernier rencontra sur son chemin une autre tempête ainsi qu’un faucon brun qui les emmena vers l’ouest jusqu’au lieu nommé Purlungyanu, où ils créèrent un vaste point d’eau. A Puyurru, le faucon déterra également un gigantesque serpent, Warnayarra, le Serpent Arc en Ciel. Ce dernier transporta un grande réserve d’eau pour créer un lac à Jillyiumpa, où se trouve aujourd’hui une communauté.
Ce Rêve appartient aux femmes Nangala et aux hommes Jangala.

(http://www.galerie-gondwana.com/galerie-peintures-aborigene-australie-MF.html)
Lynette Nangala Singleton.jpg



Michael JAPALJARRI WAYNE - Mala Jukurrpa (rufous HareWallaby Dreaming) ()

Cette histoire commence à Mawurrungu au sud-ouest de Yuendumu. Mala Dreaming voyage de là à Yinjirrimardi puis plus loin à Yanturnpuru et Jila, loin à l'ouest de Yuendumu. Les «Mala» (Hare-wallaby Rufous [hirsutus Lagorchestes]) vivent dans des trous creusés sous les touffes d’herbe spinifex. Les «Mala» sont difficiles à chasser comme ils courent très vite au sein de leur habitat naturel parsemé de spinifex.

L’iconographie traditionnelle des peintures Warlpiri est utilisée pour représenter sur ce Jukurrpa les hommes en train chasser les «Mala» parmi les spinifex avec des «Karli» (boomerangs) et des «warlpa '(lances).

Les Hommes Jungarrayi, Japaljarri, Japanangka et Japangardi sont les «Kirda» (gardiens) de ce Jukurrpa tandis que les hommes Jangala, Jampijinpa, Jupurrurla et Jakamarra sont les «kurdungurlu '(police de cérémonie) de ce rêve. La cérémonie associée à ce Rêve est complémentaire à la cérémonie du feu Jardiwarnpa où le gardien et le rôles de la police de cérémonie sont inversés.

(http://www.galerie-gondwana.com/galerie-peintures-aborigene-australie-MF.html)
Michael Wayne Japaljarri 91x46_01.jpg



Michael Wayne ()

Michael Wayne-low.jpg



()

National Gallery of Australia, Canberra Crocodile Dreaming C.1979Details BARDKADUBBU | Kunwinjku people.jpg



()

National Gallery of Australia, Canberra Hunter And Emu Pre 1914Details Unknown ARTIST.jpg



()

National Gallery of Australia, Canberra Old Man s Fighting Dreaming 1971Details Johnny WARANGKULA TJUPURRULA | Luritja:Warlpiri ....jpg



()

National Gallery of Australia, Canberra Parrot Pea At KilalngaThe Peter Fannin Collection Of 1972Details Johnny Scobie TJAPANANGKA | Pintupi ....jpg



()

National Gallery of Australia, Canberra Rainbow Storm Dreaming 1971Details Kaapa TJAMPITJINPA | Anmatyarre:Arrernte peoples.jpg



()

National Gallery of Australia, Canberra Sacred CavesThe Peter Fannin Collection Of Early Western 1973Details Mick NAMARARI TJAPALTJARRI | Pintupi ....jpg



()

National Gallery of Australia, Canberra The Spirit Of The Plains 1914Details Sydney LONG.jpg



()

National Gallery of Australia, Canberra Untitled 1999Details Kitty KANTILLA (Kutuwalumi PURAWARRUMPATU) | ....jpg



()

National Gallery of Australia, Canberra WilkinkaranyaThe Peter Fannin Collection Of Early Western Desert ... C.1974Details Timmy PAYUNGKA TJAPANGARTI | Pintupi ....jpg



()

National Gallery of Australia, Canberra Women s DreamingThe Peter Fannin Collection Of Early Western ... C.1973Details Mick NAMARARI TJAPALTJARRI | Pintupi ....jpg



()

National Gallery of Australia, Canberra Yirrikamini 2007Details Jean Baptiste APUATIMI | Tiwi ....jpg



Shorty LUNGKATA TJUNGURRAYI - Pintupi people (1972)

Painting,synthetic polymer powder paint on composition board

National Gallery of Australia
National Gallery of Australia, Canberra Yunala Or Bush BananaThe Peter Fannin Collection Of ... 1972Details Shorty LUNGKATA TJUNGURRAYI | Pintupi ....jpg



peinture aborigene ()

Peinture acrylique réalisée par une artiste aborigène de la région du Queensland (Nord de l'Australie).
Toile tendue sur chassis avec clous de charpentier. Peinture unique, authentique et représentative de l'art culturel des aborigènes, vieux de plus de 40 000 ans. Les aborigènes ont découvert la peinture sur toile en 1970 et ont retranscrit l'esprit même des peintures d'autrefois qu'ils peignaient sur les roches. Dimension : 60 cm X 30 cm.
abo.jpg



()

abo15720807_1.jpg



()

aaaaze
abo2.jpg



abo33094997.jpg



peinture aborigene ()

La palette de couleurs utilisées révèle les liens profonds qui unissent les Aborigènes à la terre. Le fond est en général ocre rouge ou noir. Dessus des motifs aux couleurs terreuses sont peints en formes larges. L'achèvement du travail consiste à délimiter puis à remplir les formes avec une multitude de points, hachures et treillis. C'est une manière aussi de cacher certains motifs secrets.
abo6.jpg



()

abo61913096.jpg



()

abo87476.jpg



peinture aborigene ()

Les peintures à l'acrylique sur toile de style pointilliste sont largement inspirées des peintures sur sol. Fondées sur des thèmes traditionnels, elles permettent aux artistes d'exprimer et de perpétuer les anciennes valeurs et de partager leur riche héritage culturel.
Traditionnellement l'art aborigène décrit des histoires ancestrales qui mettent en scène des héros vivant à la création du monde. Les Aborigènes appellent ce temps lointain « Dreamtime ». Ces récits racontent d'une part les règles de la vie en commun et d'autre part l'origine des particularités du paysage et des animaux. Cependant le nombre de ces récits n'est pas figé car les Aborigènes continuent à produire d'autres histoires qui leur sont révélées en rêve.
Les motifs utilisés pour la peinture sur toile étaient autrefois dessinés sur le sable ou sur les parois d'une grotte. Ces motifs représentent les trajets empruntés par les héros mythique du Dreamtime. Ils forment des cartes géographiques dessinées en perspective aérienne.
aborig.jpg



peinture aborigene - crocodiles ()

les peintres utilisent toute sorte de symboles, de signes simples pour représenter les animaux, les personnages humains, les plantes, les graines, les repères fixes du paysage (plans d'eau - colline -etc.)
Les sujets :
Un animal typique du continent australien, un animal venu des rêves, un symbole magique, une représentation personnelle d'un chasseur, une carte au trésor, etc....
aborigene-1.jpg



Ronnie Tjampitjinpa - peinture aborigene (2006)

Sydney, Art Gallery of New South Wales
aborigene.jpg



Chris Japanangka Michaels - Janganpa Jukurrpa (BrushTail Possum Dreaming) (2011)

Le terme art aborigène désigne aussi bien l'art des Aborigènes d'Australie qui précédèrent la colonisation que celui d'artistes aborigènes contemporains encore influencés par leur culture traditionnelle. Cela inclut la peinture, mais aussi d'autres médias comme la gravure sur bois, la sculpture, les costumes cérémoniaux, ou les décorations trouvées sur les outils ou les armes anciennes.

L'art est un élément clé dans la culture aborigène. Il est toujours lié à un territoire (itinéraire, site, grotte, point d'eau…) Les Aborigènes célèbrent, chantent, dansent, miment et peignent (ce que nous appelons « art » mais qui pour eux est d'abord spiritualité) pour actualiser l'esprit ancestral créateur du lieu (au sens topographique) et présentifier, réactiver cette énergie créatrice. En ce sens, célébrer, peindre ou chanter un territoire marque la propriété (au sens de responsabilité) d'un clan ou d'une personne. La créativité aborigène est sollicitée lors d'évènements historiques perturbants. De nouveaux rituels, chants, danses, peintures, peuvent alors être communiqués par rêves aux vivants par les esprits ancestraux. Ces nouvelles formes d'expression artistique viennent alors rejoindre l'énorme réservoir d'inspiration que constitue le Temps du Rêve. La création de l'Ecole de Warmun (Turkey Creek) dans le Kimberley est un magnifique exemple de cette capacité. Elle permit aux Aborigènes d'exorciser le souvenir des massacres impunis perpétrés sur eux par les éleveurs blancs du Kimberley et de promouvoir l'esprit du « Two ways, two laws » (« Deux voies, deux lois »)1.
De rares teintures ocres ont aussi servi de monnaie d'échange dans le nord de l'Australie.


Presque toujours, l'art aborigène traditionnel se rapporte au Temps du rêve mythologique, qui remonte à plusieurs siècles si ce n'est plusieurs milliers d'années, dans une sorte de continuité historique où le présent et le passé ne cesse de se conjuguer et se réinventer. Un rêve "ancestral" va ainsi se développer et s'étoffer de la mémoire des nouvelles générations et des évènements marquants comme indiqué plus haut. Plusieurs puristes modernes affirment que si une œuvre n'a pas un côté spirituel, alors ça n'est pas du « vrai » art aborigène. Wenten Rubuntja, un peintre de paysages aborigène dit qu'il est difficile de trouver un art qui soit exempt de tout contenu spirituel :

« Quel que soit le type de peinture fait dans ce pays, elle appartient toujours au peuple, à tout le monde. C'est un culte, un travail, une culture. C'est un rêve. Il y a deux manières de peindre, et les deux sont importantes parce que c'est la culture. » — source The Weekend Australian Magazine, avril 2002
représentations de perches Barramundi.

Philip Gudthaykudthay
Emily Kngwarreye
Albert Namatjira
Dorothy Napangardi
Naata Nungurrayi
Kathleen Petyarre
Eileen Napaljarri
Jeannie Petyarre
Wenten Rubuntja
Paddy Japaljarri Stewart
Paddy Lewis Tjapanangka
Charlie Tjapangati
Rover Thomas
Clifford Possum Tjapaltjarri
Richard Bell
Nyurrapaya Bennett Nampinjimpa
Nancy Ross Nungurrayi
Nancy Gibson Napanangka
Kenny Williams Tjampinjimpa
Ningura Napurrula
Abie Loy KEMARRE
Rusty Peters
Daniel Walbidi
Dorothy Napangardi
John Mawurdjul
Minnie Pwerle
Michael Nelson Jagamarra (Tjakamarra)
Dave Ross Pwerle
Daniel Walbidi
Dennis Nona
Lily Karedada
Mitjili Napurrula
Maureen Hudson Nampinjimpa
Sites importants d'art aborigène

Kakadu
Uluru
Bradshaws
aborigene2.jpg



peinture aborigène ()

Les Aborigènes sont de remarquables peintres, sur écorces dans les Territoires du Nord, sur tissus et toiles dans la partie du désert central. Les dessins et figures qu\'ils peignent ont tous une signification bien particulière apparentée à la mythologie du rêve et pouvant être assimilée à une forme d\'écriture. À l\'exception des peintures rupestres, la plupart des œuvres aborigènes étaient éphémères : peintures corporelles, dessins sur le sable, peintures végétales au sol... À partir des années 1970, les Aborigènes ont utilisé la peinture acrylique sur toile. Les œuvres aborigènes évoquent souvent le temps du rêve qui relate le mythe de la Création selon leur culture. En 2007, le tableau d\'Emily Kngwarreye, Earth\'s Creation s\'est vendu pour l\'équivalent de 671 000 euros35.
Albert Namatjira (28 juin 1902 - 8 août 1959), membre du peuple Arrernte de l\'ouest, est l\'un des plus célèbres peintres australiens. Il est surtout connu pour ses aquarelles de paysages du désert australien, un style qui a inspiré l\'École Hermannsburg d\'art aborigène.
Des exemples d\'art rupestre peuvent être trouvés dans les parcs publics même dans les villes principales comme au Parc national Ku-ring-gai Chase à Sydney. Les Parcs nationaux d\'Uluṟu-Kata Tjuṯa et de Kakadu, dans le Territoire du nord, sont classés sur la liste de l\'UNESCO en tant que patrimoine culturel et présentent une histoire des techniques et du comportement illustrée par des peintures
acrylique sur toile.jpg



Rosemary BIRD - Alpar story (2001)

Ce tableau s appelle : Alpar Story soit histoire d Alpar. L Alpar est une plante, appelee aussi la queue du rat , par la forme de ses tiges. Il y a plusieurs annees, les femmes collectaient ces plantes, les trempaient dans de l eau puis les utilisaient pour faire du pain. Cette pratique n est plus utilisee aujourd hui, mais l histoire est toujours racontee aux enfants. Ces plantes sont utilisees aujourd hui comme des plantes medicinales (melangees à de la garisse animale). C est l artiste Rosemary Bird qui a peint ce tableau. Elle est nee en 1978 dans la region de l Utopia, communaute d aborigenes d Australie situee au nord-est d Alice Springs.
alpar.jpg



()

art-aborigene-1ok.jpg



()

artaborigene.jpg



art aborigene - boomerangs decorés ()

boomerangs.jpg



peinture aborigene - couple de lezards ()

couple lezards.jpg



()

grand-nord-grand-sud-arts-inuit-aborigene-L-2.jpg



Lucky Morton KNGWARREYE (1977)

Lucky Kngwarreye Morton (Kngwarreye à l'origine orthographié Ngwarai) est née en 1949 sur MacDonald Downs, elle est la la femme de Billy Stockman Morton le sculpteur et peintre de renom
La carrière de Lucky commence à la fin des années 70 (1977) lorsque le Groupe de Batik de Femme a été formé à Utopia,
Ses premières peintures étaient éclatantes, brillantes et colorées et représentaient les histoires Traditionnelles de peinture de corps, de cérémonies de femmes (Awelye), ainsi que le miel grevillea (Tharrkarr), l’abondance des fleurs du désert (Alpeyt) et aussi la Fourmi à Miel (Yerrramp). Des peintures où elle dit décrire "Deux Pays", représentant les régions dans lesquelles elle est née et a vécu - Ngkwarlerlanem et Arnkawenyerr.
Ses récentes peintures montrent une nouvelle direction avec un joli revêtement et un exceptionnel complexe d'images minimisées, avec un jeu subtil de couleurs. Ces peintures sont une version du Rêve d\'Arc-en-ciel « Boor-la-da ».
The Holmes à Court Gallery Collectionne et sponsorise ses projets d'art et l’expose en Australie et dans le monde entier.
kngwarreye0.jpg



()

william sandy Kanpi Region - 1989. Acrylique sur toile - 51 x 61 cm.jpg