[page precedente]  [retour menu]   [actualiser]   [rechercher]   
.. / .. / - art africain /
(liste) (compact) (mosaique)

art dogon



gloire de la femme dans l art africain affiche expo dinard ()

P1030418 - copie.jpg



P1030419 - copie.jpg



P1030420 - copie.jpg



P1030421 - copie.jpg



P1030421 - copiea.jpg



P1030422 - copie.jpg



P1030422 - copiea.jpg



P1030426 - copie.jpg



Sculptures,Relief de la facade du Musee des Colonies edifie pour exposition coloniale.Musee du quai Branly ALFRED AUGUSTE JANNIOT.jpg



masque Fang ()

Les épopées Fang, épopées essentiellement orales, ont pour principal sujet, l’antagonisme de deux peuples : le peuple d’Engong qui a conquis l’immortalité
et le peuple d’Okü, nation de mortels, qui par l’entremise de ses héros aux pouvoirs extraordinaires veut lui aussi posséder le secret de l’immortalité.
Les Fangs, dont certains pensent que le réel ethnonyme est Ekang, forment un groupe ethnique bantou que l’on trouve aujourd’hui en Afrique centrale.

Le lexique de la langue Fang a donné le terme avet. Ce terme serait le fait d’essayer d’atteindre, d’acquérir, de s’approprier quelque chose, qui n’est pas immédiatement à notre portée. Cette chose n’est pas directement accessible, ce qui explique le fait que cette quête demande que l’on se surpasse à chaque fois. Lorsque quelqu’un se met sur la pointe des pieds pour se donner une taille qu’il n’a pas. Les Fang disent avet ntégn, c’est-à-dire se donner une taille que nous n’avons pas. Mais cette position n’est guère reluisante, elle exige des efforts. Le terme avet a donné mver ou mvet. Il désigne celui qui aspire à quelque chose de supérieur. Cette aspiration et l’acquisition passe par le sacrifice, le travail. Il faut chaque fois travailler pour devenir un virtuose du mvet, un grand penseur, un grand planteur, un homme d’affaires. Avoir accès au mvet exige un travail perpétuel de la part du mbom et de l’assistance.
masque fang (gabon).jpg