[page precedente]  [retour menu]   [actualiser]   [rechercher]   
.. / .. / - art maya /
(liste) (compact) (mosaique)
( diaporama auto / manuel ) (parcours aleatoire)

art MAYA ()

L'art maya est considéré par certains comme étant le plus sophistiqué et le plus beau de toute l'Amérique précolombienne. Le style distinct de l'art maya qui se développe durant la période préclassique (1500 avant J.-C. à 250 après J.-.C), lors de l'Époque I et II, reçut les influences de la civilisation olmèque. D'autres civilisations mésoaméricaines, incluant Teotihuacan et les Toltèques, affectèrent l'art maya, qui atteignit son apogée durant la période de la civilisation classique ou Époque III (environ 200 à 900 après J.-C.). Les Mayas sont célèbres pour leur utilisation du jade, de l'obsidienne et du stuc.
Quelques pièces de l'art maya sont de nature spirituelle, destinés à apaiser ou à s'attirer la faveur divine. La plupart des objets mayas qui sont parvenus jusqu'à nous sont d'origine funéraire ou rituelle. Les Mayas n'utilisaient pas d'outils métalliques ni de tour de potier; cependant ils réussirent à créer des œuvres d'art hautement belles et détaillés.
Souvent, l'art maya dépeint les divinités, les grands dirigeants, les héros légendaires, les scènes religieuses et la vie quotidienne occasionnellement. Le centre d'intérêt des œuvres d'art mayas se situe dans les figures humaines (que ce soit les divinités ou les mortels). Les animaux et les motifs stylisés sont destinés habituellement à décorer la poterie et d'autres objets. L'écriture maya, qui peut être considéré comme une forme d'art elle-même, apparaît sur la plupart des statues et des sculptures.
L'art maya prit de nombreuses formes, des minuscules pièces d'obsidienne sculptée aux gigantesques pyramides et stèles. La suprématie de la religion maya peut être discernée à travers toutes ces formes d'art; beaucoup d'objets ont un propos spirituel ou religieux.
La plupart du temps, les vases funéraires illustrent les épisodes mythiques qui ont l'inframonde pour cadre. Certaines images peintes sont à rapprocher de passages du Popol Vuh. On trouve fréquemment des scènes de cour où un haut personnage, assis sur son trône, reçoit l'hommage de sujets, accueille des guerriers, préside des sacrifices.
@maya4va0.jpg



()

Maya bas-relief depicting a ball player La Corona, Department of el Peten, Guatemala Limestone 37 x 28.5 cm.jpg



()

Maya_God_Chaac.jpg



()

Art amérindien, Fragment de linteau, représentation du roi de Yaxchilan, période Maya (100 av. J.-C.- 900 ap. J.-C.), calcaire (traces de peinture).
(C) The Metropolitan Museum of Art, Dist. RMN / image of the MMA.
Maya_linteauA.jpg



()

Palenque ecrits graves.jpg



art maya - Smiling Figure (0700)

The so-called Smiling Figures from the Remojadas region of Veracruz are often regarded as expressions of Mesoamerican humor. These hollow ceramic sculptures are thought by many to be associated with a god of dance, music, and joy. Another compelling interpretation, however, relates them to a cult of pulque, an intoxicating beverage made from the fermented sap of the maguey plant. The animated faces, puffy cheeks, and swollen protruding tongues are regarded as evidence of intoxication. The figures may depict ritual participants, or even sacrificial victims. The survival of many more smiling Remojadas heads than bodies suggest to some a possible ceremonial decapitation and destruction of the bodies. This bare-chested figure, with open mouth and filed teeth, stands energetically with legs spread and arms lifted as if caught in mid-motion. The garb of this celebrant consists of circular earrings, a beaded necklace and bracelet along with a loincloth decorated with laterally symmetrical patterns. On his cap are ollin symbols, a sign for movement of the earth. This sculpture evokes a festive dance or ritual accompanied by the rhythmic reverberation of the hand-held rattle and celebratory sound escaping from the figure's open mouth.
art meso amerique veracruz statuette riant.jpg



()

maya-bas-relief-palenque.jpg



()

maya-calendario_solar_maya3.jpg



()

maya-calendrier-maya.jpg



()

maya-palenquereliefrq4.jpg



()

Au VIIe siècle, à Palenque, le corps du défunt roi Maya Pacal ( d'une taille supérieure à la moyenne ) fut placé dans un sarcophage autour duquel une pyramide fut érigée. La dalle recouvrant ce sarcophage est des plus troublante, car en la en la regardant verticalement, le roi est assit sur ce que les spécialistes de la culture maya appelé "l' arbre de vie", mais en la regardant horizontalement, on le verrait plutôt assis sur une machine volante aux commandes de son engin crachant des flammes
maya-stele.jpg



()

maya-tete-en-stuc-palenque.jpg



()

Pre-Columbian reproduction of the Aztec-Inca-Maya.
maya.jpg



()

maya_guatemala_maya_tete_600_.jpg