[page precedente]  [retour menu]   [actualiser]   [rechercher]   
.. / .. / paris musee picasso /
(liste) (compact) (mosaique)
( diaporama auto / manuel ) (parcours aleatoire)

Paris - Musée Picasso ()

L’hôtel Salé, entièrement restauré, abrite désormais le musée Picasso, aménagé par l’architecte Roland Simounet, et inauguré le 28 septembre 1985. Il renferme la plus riche collection mondiale d'œuvres de l’artiste et couvre toutes ses périodes.
Les héritiers ont apporté, dans un premier temps, par la procédure de dation en paiement, 203 peintures, 158 sculptures, 16 papiers collés, 29 tableaux reliefs, 88 céramiques, 1500 dessins, des papiers collés, 1600 gravures et des manuscrits.
La collection personnelle de Picasso, qu'il avait formée au cours de sa vie en rassemblant des œuvres de ses amis (Braque, Matisse, Miro, Derain…), de maîtres qu'il admirait (Cézanne, Le Douanier Rousseau, Degas, Le Nain…), des œuvres primitives, avait été donnée à l'État français en 1978 pour être présentée au musée du Louvre. Elle a naturellement rejoint le fonds du musée Picasso.

En 1990, après la mort de Jacqueline Roque en 1986, l'épouse de Picasso, le musée a reçu une nouvelle dation. 47 peintures, 2 sculptures, une quarantaine de dessins, des céramiques, des gravures, enrichissent et complètent ainsi la collection initiale. Enfin, en 1992, les archives personnelles de Picasso ont été données à l'État. Avec leurs milliers de documents et de photographies, qui couvrent toute la vie de Picasso, elles contribuent à faire du musée Picasso le principal centre d'étude sur la vie et l'œuvre de l'artiste.

Les éléments décoratifs au sein des salles d'exposition du musée, lustres, banquettes, chaises, tables, ont été spécialement créés pour le musée Picasso par Diego Giacometti.

Le musée Picasso est installé dans l'hôtel Salé, un des plus beaux hôtels particuliers baroques du Marais, dans le 3e arrondissement de Paris.
L'hôtel Salé, l'un des plus beaux du quartier du Marais, aurait sans doute plu au peintre qui avait déclaré à Gertrude Stein : « Je veux une vieille maison. »

C'est en 1974 que la rencontre entre la collection des œuvres de Picasso et l'hôtel Salé est décidée. En 1976, un concours désigne Roland Simounet pour aménager le musée dans l'hôtel historique entièrement restauré. L'architecte doit respecter le caractère historique du bâtiment tout en prévoyant la présentation et la préservation des œuvres, l'accueil des visiteurs. Les éléments décoratifs, lustres, banquettes, chaises, tables, sont spécialement créés pour le musée par Diego Giacometti. Le musée est ouvert au public en 1985.
@paris - musee picasso.jpg



Paris - Musée Picasso - 2e jour de réouverture ()

P1030742@.JPG



Paris - Hotel Salé - Musée Picasso ()

P1030747@.JPG



P1030750@.JPG



P1030752@.JPG



P1030753@.JPG



P1030754@picasso - figure et profil.jpg



P1030761@picasso - auto-portrait.jpg



P1030762@picasso - buste d homme etude pour les demoiselles d avignon.jpg



P1030763@picasso - l arbre.jpg



P1030767@picasso - homme a la pipe.jpg



P1030770@picasso - sacre coeur de montmartre.jpg



P1030772@.JPG



P1030774@.JPG



P1030775@.JPG



Pablo PICASSO - Paul en Arlequin (1924)

P1030779@picasso - paul en arlequin.jpg



P1030780@.jpg



P1030781@.JPG



P1030782@.jpg



P1030783@picasso - olga au col de fourrure.jpg



Pablo PICASSO - baigneuses (1818)

P1030785@picasso - baigneuses.jpg



Pablo PICASSO - deux femmes courant sur la plage (1922)

Dans les années 1920, sur les plages de Dinard, les femmes se dévoilent davantage. Les corps exultent et subjuguent Pablo Picasso. C'est l'épouse du peintre, Olga Picasso, qui décide de passer l'été à Dinard plutôt que sur la Riviera. Le climat y serait plus propice à leur fils Paulo. Le couple loue donc en 1922 la villa Beauregard, avenue Georges-V, avec vue sur la baie du Prieuré. Ils loueront six ans plus tard la villa Les Roches, devant la plage de Saint-Enogat et viendront une dernière fois à Dinard en 1929.

Sur place, le maître commence par faire des croquis figuratifs de son environnement : maison, famille, quartier... Il prend ses marques. Mais c'est sur la plage que son génie éclate. Lors de son premier séjour, il peint plus d'une trentaine de tableaux des Baigneuses dont les formes abstraites sont, pour l'époque, une révolution.
Il peint également cette année-là Deux Femmes courant sur la plage dont la vitalité et la sensualité ne sont pas sans évoquer une photo de deux femmes prise à cette époque sur la plage de l'Écluse (photo ci-contre).

Formes géométriques

Cette représentation altière et libérée de la femme a un énorme retentissement et on lui demande de peindre un visuel agrandi du tableau pour servir de rideau de scène au ballet-opérette de Diaghilev, Le Train bleu, en 1924. Le livret est signé Jean Cocteau et les costumes, Coco Chanel.

Lors de son second et troisième séjour, Picasso utilise davantage des formes géométriques pour ses scènes de plage. De cette période naîtront Les Baigneuses jouant au ballon, Baigneuse ouvrant une cabine, Baigneuses sur la plage... Toute une série de tableaux où l'anatomie semble bouffonne mais évoque, là encore, la libération des corps et la sensualité des femmes. Sensualité dont La Femme étendue sur la plage (août 1929) est l'une des plus belles expressions. D'ailleurs, en 1928, le peintre rejoint sa jeune maîtresse, Marie-Thérèse Walter, dans les cabines de bain de la plage de l'Écluse.

Il est amusant de songer qu'en allant sur les plages de Saint-Enogat, de la baie du Prieuré ou de l'Écluse, nous foulons sans le savoir un Picasso. Il aimait en effet esquisser sur le sable les sujets de ses futurs tableaux...

Source : Henri Fermin.
P1030786 picasso - deux femmes courant sur la plage Dinard 1922.jpg



P1030793@picasso - le retour du bapteme d apres le nain.jpg



Pablo PICASSO - la flute de pan (1923)

P1030795@.JPG



P1030796@.JPG



P1030798@.JPG



P1030799@.JPG



Pablo PICASSO - la mort du torero (1933)

P1030800@.jpg



Pablo PICASSO - le minautore blessé, cheval et personnage ()

P1030805@picasso - minautore blesse cheval et personnage.jpg



P1030807@picasso - femme.jpg



P1030808@picasso - la minautoromachie.jpg



P1030814@picasso - massacre coreen.jpg



P1030818@picasso - claude dessinant francoise et paloma.jpg



Pablo PICASSO - Jacqueline aux mains croisées (1954)

P1030821@picasso - jaqueline.jpg



P1030822@picasso - portrait de francoise.jpg



P1030823@picasso - nu couche et joueur de guitare.jpg



Pablo PICASSO - le baiser (1969)

P1030824@picasso - le baiser.jpg



P1030826@picasso - le dejeuner sur l herbe d apres manet.jpg



P1030827@picasso - femme a l oreiller.jpg



Pablo PICASSO - musicien (1972)

P1030828@picasso - musiciens.jpg



Pablo PICASSO - nu couché (1967)

P1030829@picasso - nu couche.jpg



P1030830@.JPG



P1030835@picasso - the kiss dinard 1929.jpg



P1030843@picasso - la source.jpg



P1030846@matisse - jeune fille assise musee picasso.JPG



P1030848@musee picasso fenetre combles.JPG



P1030850@picasso - le baiser.jpg



P1030852@.jpg



P1030853@.JPG



Pablo PICASSO - l'acrobate (1930)

P1030856@.jpg



Pablo PICASSO - le peintre et son modele (1926)

P1030857@.jpg



P1030862@picasso par brassai.JPG



P1030864@picasso par brassai.JPG



P1030869@.jpg



P1030873@.JPG



P1030875@.JPG



P1030877marais hotel de chatillon.JPG



P1030879marais institut allemand.JPG



picasso - Minotaure blesse, cheval et personnages paris musee picasso.jpg



picasso - images.jpg



picasso-0a31ee0b-0082-4a36-acff-b374ecab9385.jpg



picasso_girl_mirror_postcard_1.jpg