[page precedente]  [retour menu]   [actualiser]   [rechercher]   
    liste chronologique / liste alphabetique
  • Claude (le 15 / 2)
  • Répandu depuis l'Antiquité dans tout l'Empire romain, Claude vient du latin Claudius, nom d'une grande et illustre famille à laquelle appartenaient les empereurs Néron, Claude et Caligula.
    Le patronyme Claudius est sans doute dérivé du substantif claudus, " le boiteux ", indiquant, dans le cas de la famille impériale, qu'elle avait un ancêtre atteint de cette infirmité. La claudication congénitale passait pour un don du dieu forgeron Vulcain, lui-même boiteux... et offrait ainsi la possibilité de communiquer avec l'au-delà. Plusieurs saints des premiers siècles de la chrétienté ont porté ce prénom et témoignent de sa diffusion, depuis le Moyen-Orient jusqu'aux îles Britanniques. En France, Claude est un prénom mixte, s'orthographiant de la même manière pour les garçons et pour les filles. Cette ambiguïté n'a pas nui à la carrière de Claude au masculin : pendant quinze ans, de 1930 à 1945, il a figuré dans les dix premiers. Ce succès est lentement retombé. Aujourd'hui Claude est devenu peu fréquent. Au féminin, il n'avait jamais atteint les scores de son homologue masculin. Après une certaine réussite vers 1920, son utilisation s'est restreinte, mais sont apparus alors plusieurs dérivés, dont certains ont fait de belles carrières, comme Claudette, Claudia, Claudine. Saint Claude était un militaire de carrière, né vers 620, à Salins (Jura). À 35 ans, il abandonna tout pour entrer au monastère de Condat, fondé deux cents ans plus tôt par saint Romain. Il en fut ensuite élu abbé et le dirigea pendant quarante-cinq ans, avec une réputation exemplaire. Mort en 703, son corps fut retrouvé intact au XIIe siècle. Condat prit alors le nom de Saint-Claude et devint un lieu de pèlerinage puis une ville importante.

    Claude est un homme ouvert, jovial, hospitalier, amical (souvent jupitérien, le prénom faisant 12 comme le cycle de Jupiter, ou appartenant au signe des Gémeaux), en général enthousiaste, voire exubérant, ce qui ne manque pas de le rendre sympathique. Il est brillant et en impose par sa forte personnalité, son intelligence fine et vive, ses facultés d'élocution, et sa rapidité de compréhension et d'action. Quelque peu opportuniste, Claude a l'art de charmer et de séduire, et se révèle très adaptable. Brillant en société, il apprécie d'être le centre d'attraction et a souvent tendance à l'exagération, soit pour amuser, soit pour impressionner son auditoire, monopolisant ainsi l'attention sur sa chère personne. Sensible à la flatterie, il est quelque peu narcissique et aime donner l'exemple. Cela peut se traduire par un raffinement vestimentaire ou par une belle assurance, due en partie à la confiance qu'il a en lui-même et à la chance qui intervient souvent en sa faveur. Enfant, Claude est attachant, hyperactif: il s'intéresse à tout et n'a de cesse qu'il n'attise sa curiosité au point d'être épuisant pour ses parents qu'il questionne sans cesse. C'est souvent un bon élève. Néanmoins, il ne faut pas cultiver son narcissisme, sans quoi il pourrait avoir tendance à se prendre un peu trop au sérieux. De plus, il faut développer chez lui la tolérance et le sens du travail, sa tendance étant, le plus fréquemment, de rechercher la facilité.
   avec le site famili.fr: http://www.tous-les-prenoms.com