[page precedente]  [retour menu]   [actualiser]   [rechercher]   
    liste chronologique / liste alphabetique
  • Didier (le 23 / 5)
  • Issu, comme Désiré, du latin desideratus signifiant attendu, désiré.
    Cette déformation de Désiré a commencé sa carrière à l'époque mérovingienne, attribuée aussi bien en Italie qu'en Bourgogne, en Flandres ou dans le royaume franc. Puis, durant de nombreux siècles, sa sphère d'attribution s'est limitée à quelques provinces - Champagne et Dauphiné entre autres. Dans le courant du XIXe siècle, Didier a connu une diffusion imprévue, pourtant limitée aux pays francophones. Ce succès s'est accentué au XXe siècle, jusqu'à le faire figurer, en 1960, au sixième rang des prénoms masculins. Cet engouement est aujourd'hui retombé et Didier est redevenu un prénom assez rare. Saint Didier fut évêque de Vienne (Isère) à la fin du VIe siècle. Très apprécié du pape Grégoire le Grand, il voulut réformer les mœurs des monarques mérovingiens, qu'aucune débauche n'effrayait. Il s'attaqua en particulier à la terrible reine Brunehaut. Elle commença par le faire déposer puis, comme il continuait à dénoncer ses crimes, elle le fit enlever au cours d'une messe et massacrer à coups de bâtons.

    Didier et Ignazio sont secrets, timides, inquiets, réservés, au point de pouvoir paraître distants et hautains. Ce n'est pas qu'ils le soient en réalité, mais ils adoptent une attitude prudente et méfiante lorsqu'ils abordent une situation inconnue. Aussi donnent-ils l'impression de posséder une grande maîtrise de leurs émotions, parfois même un certain flegme. Ils sont en fait nerveux, mais intériorisent beaucoup. Ils ont horreur des manifestations débordantes, des artifices et de la superficialité. Ils ont tendance à être sur la défensive et leur manque de spontanéité est compensé par des qualités de sérieux, d'honnêteté, et de stabilité, sur un fond de conservatisme, de routine et de rigidité. Enfants, Didier et Ignazio se montrent disciplinés, calmes et en quête de sécurité. Ils sont hypersensibles mais cachent leurs émotions derrière une carapace. Pudiques et mal à l'aise, ils peuvent se réfugier dans les livres ou les études. Il conviendra donc, pour les parents, d'adopter une attitude tout à la fois stimulante et sécurisante et de favoriser leur sociabilité qui n'est pas très développée. Malgré tout, ils sont plus complexes qu'ils n'en donnent l'air car ils sont caractérisés par des tendances opposées (le 4 et le 5), l'une patiente et ordonnée, recherchant la sécurité et ayant les pieds sur terre, l'autre impatiente et désordonnée, tentée par l'aventure, la nouveauté, les changements... La première tendance sera dominante surtout s'ils sont nés un 4, 13, 22, 31 ou s'ils possèdent un chemin de vie 4.
   avec le site famili.fr: http://www.tous-les-prenoms.com