[page precedente]  [retour menu]   [actualiser]   [rechercher]   
    liste chronologique / liste alphabetique
  • Hippolyte (le 13 / 8)
  • Hippolutos, en grec, c'est " l'homme qui délie les chevaux " (pour les libérer dans les champs).
    Ce nom fut celui d'un fils du roi Thésée, celui dont Phèdre, sa belle-mère, tomba éperdument amoureuse et qui fournit ainsi à Jean Racine le thème d'une tragédie, chef-d'œuvre du théâtre classique. Hippolyte apparaît dans l'Antiquité grecque et latine mais ne restera ensuite en usage qu'en France et en Italie. Les autres nations d'Europe ne le connaissent que comme un nom mythologique. À l'origine, en Grèce, Hippolyte avait un féminin, Hippolutè, traduit également Hippolyte en français. C'est le nom de la fameuse reine des Amazones que tua Hercule pour lui voler sa ceinture magique. Dans l'Antiquité, cet Hippolyte au féminin était lui aussi répandu ; il est resté en usage en Italie et apparaît aussi parfois en Grande- Bretagne où son nom figure dans Le Songe d'une nuit d'été de Shakespeare. En France, Hippolyte fut illustré au XIXe siècle par de nombreuses célébrités, dont l'historien Taine (1828-1893). Aujourd'hui il reste un prénom assez fréquent. Saint Hippolyte, remarquable théologien romain du IIIe siècle fut le premier antipape de l'Église en raison de disputes avec plusieurs pontifes. Exilé en Sardaigne par l'empereur Maximin, il se réconcilia avec le pape Pontien, exilé lui aussi. Tous deux moururent d'épuisement en 235.

    Hippolyte est un homme qui, sous des allures souvent un peu rudes et viriles, dissimule, avec plus ou moins de bonheur, une émotivité particulièrement vive doublée d'une hypersensibilité. Avec le 19 comme nombre actif, Hippolyte n'est pas l'homme des demi-mesures, tant en ce qui concerne son caractère, qu'il aime afficher trempé, viril, courageux, combatif, que son destin, qui peut être une superbe réussite ou un échec cuisant. Ses qualités deviennent vite des défauts : autoritaire, orgueilleux, impatient, impulsif, téméraire, il est capable de foncer sans forcément avoir pris le temps de la réflexion. Par ailleurs, il est souvent tendu, ce qui peut se traduire par des « explosions » dans lesquelles les mots peuvent dépasser sa pensée. Si Hippolyte a un côté « tout » ou « rien », c'est sans doute aussi parce que sa personnalité est un peu écartelée entre la tendance émotive, fragile, craintive sinon peureuse, influençable et infériorisée (fortement accentuée s'il est né un 2, 11, 20, 29, en février ou en novembre, ou s'il possède un chemin de vie 2) et l'autre, masculine, confiante, indépendante, téméraire, voire agressive et risque-tout... Il en résulte certainement un caractère cyclothymique... Mais il peut vivre aussi à la hauteur de son maître nombre 11, dont la force est une des caractéristiques, ce qui ne manquera pas de lui conférer un certain ascendant sur autrui. Enfant, il vivra plus au niveau du 2, facteur de fragilité et de vulnérabilité, d'où la nécessité de le valoriser et de le rendre autonome. Le sport est fortement conseillé et éviterait qu'il ne se transforme en Tartarin de Tarascon...
   avec le site famili.fr: http://www.tous-les-prenoms.com