[page precedente]  [retour menu]   [actualiser]   [rechercher]   
    liste chronologique / liste alphabetique
  • Nicolas (le 6 / 12)
  • Issu du grec nikè, la victoire, et laos, le peuple, signifiant donc " le peuple vainqueur ".
    Ce prénom est depuis plus de vingt siècles répandu dans toute l'Europe, apprécié aussi bien dans les pays de tradition orthodoxe que dans les pays de tradition catholique ou protestante. Très fréquent dès le Moyen Âge, en France comme en Angleterre ou en Russie, il a subi un peu partout une sorte d'éclipse aux XVIIIe et XIXe siècles, mais ensuite a repris son essor de plus belle. En France, au XXe siècle, Nicolas est ainsi arrivé, en 1980, à la première place du palmarès des prénoms masculins. Il a gardé ce rang plusieurs années de suite, et reste en bonne place. En Angleterre, aux États-Unis et dans plusieurs autres pays, son succès est assez comparable. C'est sans doute la popularité mystérieuse du saint qui est à l'origine de cette belle carrière. En effet, on connaît bien la personnalité historique de cet évêque de Myra (aujourd'hui en Turquie), grand artisan du concile de Nicée en 325, où furent fixés les articles du Credo chrétien. Mais, au début du Moyen Âge, se propagea dans toute la chrétienté une extraordinaire Légende dorée qui en fit le plus incroyable des faiseurs de miracles, artisan en particulier de la célèbre résurrection de trois jeunes garçons assassinés par un boucher anthropophage. Il devint très tôt le saint protecteur des écoliers, mais aussi des marins pêcheurs, des marchands ambulants, des jeunes filles sans dot sans oublier de la Russie tout entière et de la Lorraine. Sa fête fut, dans de nombreux pays, une sorte de prototype du Noël d'aujourd'hui, donnant lieu à des réjouissances familiales et à des échanges de cadeau.

    Nicolas n'est pas dépourvu d'un certain charme, mais il n'en joue pas forcément. Il préfère plaire par les démarches sensées et subtiles de son jugement que par sa séduction pourtant innée. C'est un homme réservé, inquiet qui, bien que charmant et communicatif, n'aime pas parler de lui-même et demeure secret. Il sait se montrer dynamique et volontaire. Doué d'une grande force de persuasion, il est à même de commander et d'avoir la première place. Nicolas possède des capacités d'organisation et n'apprécie guère de n'être qu'un simple exécutant. Sa capacité de travail est importante. Son intelligence est pratique mais aussi analytique et son esprit tend à être sceptique, critique et parfois caustique. C'est en effet pour se défendre ou se protéger qu'il glisse une pointe d'humour ou d'ironie dans ses propos. Mais le 7 karmique peut aussi le conduire sur les routes de l'irrationnel, car son intuition, s'il veut bien l'écouter, est développée. Ce même nombre est également souvent la cause de tourments, d'anxiété, parfois même de déprimes. Enfant, il est indépendant et peut même l'être un peu trop. Il se replie souvent sur lui-même et on le trouve fréquemment plongé dans ses livres. Il préfère la solitude à une compagnie indésirable. Il serait intéressant de développer chez lui les notions de coopération et de partage, car il est un peu trop personnel.
   avec le site famili.fr: http://www.tous-les-prenoms.com