[page precedente]  [retour menu]   [actualiser]   [rechercher]   
    liste chronologique / liste alphabetique
  • Sidoine (le 14 / 11)
  • Sidoine de Jumièges, appelé aussi saint Sidoine ou saint Saëns, était abbé en Neustrie et thaumaturge. Il est mort en 684 (ou après). Saint Sidoine serait né en Irlande ou en Écosse au VIIe siècle. Capturé par des pirates, il aurait été vendu comme esclave aux moines de l'abbaye Saint-Pierre de Jumièges située alors en Neustrie, dans sa partie qui deviendra après 911, le Duché de Normandie. Les moines avaient coutume de négocier ainsi l'achat d'esclaves pour pouvoir leur rendre immédiatement la liberté, conditionnée par un service à l'abbaye.
    Sidoine décide alors de rester à Jumièges et de devenir moine sous la direction spirituelle de Philibert de Tournus.
    Il voyage aussi de monastère en monastère et accomplit un pèlerinage à Rome en compagnie du futur saint Ouen. Après leur retour, ce dernier le nomme abbé d'un monastère fondé par Colomban de Luxeuil à Saint-Saëns qui porte son nom. Cette abbaye est située non loin de Rouen, dont Ouen est archevêque.
    Ce monastère sera détruit au IXe siècle par les Vikings.
    Sidoine fonda également d'autres abbayes et il eut saint Leufroy comme disciple.

    Vives, courageuses et plutôt autoritaires, leur caractère est colérique. On ne peut pas dire qu'elles soient caractérisées par leur discipline ni leur souplesse... Sidoine et Epona tendent à s'imposer dans la vie et apparaissent souvent cassantes, voire hautaines et fières. Confiantes en elles-mêmes, elles auraient volontiers quelques idées de grandeur, d'autant qu'elles sont sensibles aux signes extérieurs de richesse. Ces tendances, alliées à une certaine volonté de réussir, leur font rechercher des routes d'envergure. Elles ne tiennent guère en place et se montrent actives et dynamiques. Pourtant, leurs résultats ne sont pas toujours à la hauteur de leurs efforts, car elles sont désordonnées et leur esprit est un peu brouillon. Ces femmes sont curieuses, touche-à-tout et passent facilement d'un sujet à l'autre, sans forcément aller jusqu'au fond des choses. Elles aiment le changement et tendent fréquemment aux remises en question, ce qui n'est pas sans quelques risques. Mais elles préfèrent cela à une vie routinière et monotone, qui les lasserait rapidement. Elles adorent leur liberté et sont des féministes acharnées: pour elles, l'émancipation féminine n'est pas un vain mot ! Par ailleurs, elles ont une certaine séduction et un appétit de vivre insatiable. Elles sont sympathiques et gourmandes et ont l'art de persuader que la vie est belle...Enfants Sidoine et Epona ont besoin de repères stables et d'une éducation stricte, car elles auraient facilement tendance à imposer leurs vues et leurs désirs en se montrant capricieuses, jalouses et possessives. Il serait bon de leur inculquer très tôt le partage. Il faudrait également développer leur sociabilité afin qu'elles ne soient pas trop égocentriques. Peu conciliantes, elles ont volontiers l'esprit critique et analytique, alors qu'elles sont elles-mêmes très susceptibles.
   avec le site famili.fr: http://www.tous-les-prenoms.com