[page precedente]  [retour menu]   [actualiser]   [rechercher]   
peinture / litterature / musique / 2 / cinema / photographie / lieux / histoire / documentation /

◀◀     aleatoire     ►► 
musique_c   - page: 1sur 32 - LISTE par date - dernier enreg.

Jan Dismas ZELINKA - Te Deum
(plus ►)

Jan Dismas ZELENKA - Missa dei Filii / Missa Dei Patris
(plus ►)

Jan Dismas ZELENKA - Missa votiva E minor ZWV 18 ou Messe de la Resurrection (dir V Luks)
La messe votive de Zelenka (ZWV 18), appelée en l'occurrence Messe de la Résurrection, est l'un des chefs-d'oeuvres de ce compositeur à vocation liturgique. Tout est festif, un véritable feu d'artifice…

La MISSA VOTIVA ZWV 18 en mi mineur date de 1739. Elle est impressionnante par ses dimensions. C'est un immense ex voto. Zélenka remercie Dieu avec ferveur de la guérison miraculeuse de la (plus ►)

Jan Dismas ZELENKA - Missa Omnium Sanctorum, ZWV 21
Festival Oude Muziek 25 augustus 2012, Domkerk Utrecht
Jan Dismas Zelenka (1679--1745)
Missa Omnium Sanctorum ZWV 21
Kyrie
Gloria
Credo
Sanctus
Agnus Dei

COLLEGIUM 1704
Václav Luks
Solisten:
Alena Hellerová , sopraan
Kamila Mazalová, alt
Václav Cížek, tenor
Tomáš Král, bas
Collegium Vocale 1704:
Barbora Sojková, Alena Hellerová, (plus ►)

Iannis XENAKIS - Metastasis
Au début des années 1950, Iannis Xenakis s’oppose à la musique sérielle, inventée par la nouvelle génération en généralisant le principe de la musique dodécaphonique inventé par Arnold Schönberg. Pour lui, même si c’est un principe fondamentalement polyphonique, le résultat sonore, soumis à des règles de plus en plus strictes et complexes, est une «masse de notes dans divers registres», dont la re (plus ►)

Charles-Marie WIDOR - Symphonie n° 5 opus 42 - toccata
La musique d'orgue de Widor est conçue pour les grandes orgues symphoniques Aristide Cavaillé-Coll que l'on trouve dans les principales églises de Paris. Certains mouvements de ses symphonies, notamment cette fameuse Toccata qui termine la Symphonie n° 5 opus 42, la Marche pontificale de la Symphonie n° 1, ou encore l'Allegro ouvrant la Symphonie n° 6, sont d'une grande virtuosité.
Widor est r (plus ►)

Charles Marie WIDOR - Symphonie pour orgue n6 - 1er mt allegro
Widor est résolument le premier symphoniste de la littérature pour orgue. Il connaissait la musique allemande, mais son goût est bien plus dans une tradition française de la suite, et pour l'art qui ne s'annonce pas. Il appelait ses grandes œuvres Symphonies, mot qui les lie à la tradition symphonique allemande, mais les symphonies de Widor sont bien autres que des symphonies classiques en quatre (plus ►)

Richard WAGNER - la chevauchee des Walkyries
C'est un des airs wagnériens les plus populaires ; il est fréquemment repris dans le cinéma et la publicité et a été utilisé par le parti nazi à des fins de propagande.
Il n'est pas rare aujourd'hui que cet air soit joué en concert, indépendamment de l'opéra dont il est issu.
La chevauchée des Walkyries, (en allemand, Walkürenritt ou Ritt der Walküren) est le terme populaire pour désigner (plus ►)

Antonio VIVALDI - stabat mater
Stabat Mater dolorosa
Iuxta crucem lacrimosa
dum pendebat Filius.

Debout, la Mère, pleine de douleur,
Se tenait en larmes, près de la croix ,
Tandis que son Fils subissait son calvaire.

Ce poème latin médiéval est souvent considéré comme l'expression classique d'une nouvelle forme de piété, plus empathique et émotive, caractéristique de la fin du Moyen Âge. Le croya (plus ►)

Antonio VIVALDI - nisi dominus - cum dederit
Psaume 127 (126)
Psaume des montées, par Salomon.
Si l’Eternel ne bâtit la maison,
Ceux qui la bâtissent travaillent en vain;

Si l’Eternel ne garde la ville,
Celui qui la garde veille en vain.

En vain vous levez-vous matin,
vous couchez-vous tard,
Et mangez-vous le pain de douleur;
Il en donne autant à ses bien-aimés
pendant leur sommeil.

Voi (plus ►)
avec wikipedia.fr, evene.fr