[page precedente]  [retour menu]   [actualiser]   [rechercher]   
◀◀       aleatoire     ►► 
825 - Tzipi ZARENKIN - oyfen preipechik ()
825 - Tzipi ZARENKIN - oyfen preipechik ()     (: autres oeuvres)

Dans le foyer scintille une petite flamme,
Sa chaleur se propage à travers la maison,
Et le rabbin enseigne aux petits enfants
L'alphabet hébreu.

Refrain:
Écoutez attentivement, souvenez-vous, petits enfants,
De ce que vous apprenez maintenant,
Répétez encore une fois, encore et encore

Oyfn Pripetchik est un lieder écrit par Mark Warshawsky (1848-1907), décrivant l’apprentissage de l’alphabet hébreu (selon la prononciation ashkénaze) par un rabbin à un groupe d’enfants.
Capturant tant un moment-clé de l’éducation juive traditionnelle qu’une scène de vie typique des Juifs d’Europe de l’Est au xixe siècle, la chanson trouve rapidement son public. Elle évoque avec douceur et nostalgie les premiers moments de l’apprentissage de la Torah, avant de se faire plus sombre en rappelant « la douleur de ces lettres et les larmes qui en tombent » car « l’histoire des Juifs est », selon le dicton, « écrite dans les larmes ».
Cette dimension tragique de la chanson a été accrue par la destruction du monde qu’elle chante et elle demeure à ce jour un symbole du patrimoine musical juif d’avant la Shoah.

Oyfn pripetchik brent a fayerl
Un in shtub is heys
Un der rebbe lernt kleyne kinderlekh
Dem alef-beyz.
Zet zhe, kinderlekh, gedenkt zhe, tayere,
Vos ir lernt do.
Zogt'zhe nokh a mol un take nokh a mol :
Komets alef : o !
Lernt, kinderlekh, mit groys kheyshik,
Azoy zog ikh aykh on.
Ver s'vet beser vun aykh kenen ivri,
Der bakumt a fon.
Az ir vet, kinder, elter vern,
Vet ir aleyn farshteyn,
Vifil in di oysyes lign trern
Un vifil geveyn.
Az ir vet kinder, dem goles shlepn,
Oysgemutshet zany,
Zolt ir fun di oysyes koyekh shepn,
Kukt in zey arayn
Lernt, kinderlekh, hot nit moyre.
Yeder onheyb iz shver.
Gliklekh iz der yid vos lernt toyre,
Vos darfn mir nokh mer ?