[page precedente]  [retour menu]   [actualiser]   [rechercher]   
prenom du jour: Modeste

les visiteurs de eurocles.com :


lever du soleil = 07:43
coucher du soleil = 18:24
le temps aujourd'hui
en Europe
(la chaine meteo)

meteo satellite

► arpoma.com : un parcours original dans la culture et la connaissance    

une oeuvre par jour Lorenzo LOTTO - madonne avec enfant et saints avec un ange (detail)
Autour de la Madone à l’enfant, de gauche à droite, sont disposés les saints Alexandre, protecteur de la ville et d’Alessandro Martinengo Colleoni, commettant du tableau, de Barbe, Jacques, Dominique, Marc, patron de la Sérénissime, Catherine, Etienne, Ambroise, Jean-Baptiste, Sébastien ; deux anges soutiennent la couronne de la Vierge.
L’oeuvre fut commandée à Lotto par Martinengo pour célébrer le bon gouvernement de la République vénitienne : d’ailleurs le thème du tableau, le Salut, semble faire allusion à une double signification, religieuse et politique.
Au milieu du XVIIIe s., le retable fut démembré, le cadre en bois brûlé et des panneaux revendus à des collectionneurs, à l’exception des trois panneaux de la prédelle, conservés à l’Académie Carrara. La cimaise, représentant un ange avec les signes de la domination, globe et sceptre, se trouve à Budapest.

Lorenzo Lotto est connu comme un artiste sensible, tourmenté, inquiet, instable, à la vie vagabonde. Il subit l'influence de Giovanni Bellini. Demeurant à Trévise, en 1505, il réalise des tableaux pour des églises dans un style plutôt hiératique, avec un caractère très particulier. Il représente des madonnes italiennes et des Vierges entourées de saints et d'anges, joue sur les perspectives et les formes gracieuses.

Il est également influencé par Giorgione ou Léonard de Vinci. On le dit ami avec Palma il Vecchio au tempérament égale, doux comme le sien.

A Bergame, de 1513 à 1526, il réalise des retables à la force créative poétique, pour les églises, Saint-Étienne (1513 ; auj. à Saint-Barthélemy) et Saint-Bernardin (1521).

A Venise, il est miniaturiste et illustre de précieux manuscrits pour des communautés religieuses.

A Rome, en 1509, il exécute la décoration des appartements de Jules II et celle des Chambres (Stanze) du Vatican. Raphaël, dont il essaye d'imiter le style, réalise à son tour des peintures d'illustrations à grande échelle.
peinture, italie, huile sur toile (113,152), Vienne, Kunsthistorisches Museum
l'actualité du jour : (LeMonde.fr)
ce vendredi 24 février 2017    -    ce jour-là ► 

  • Assistants parlementaires du FN : Marine Le Pen a refusé d’être entendue par la police judiciaire
  • Donald Trump s’en prend au FBI pour des fuites dans la presse
  • Quasi-stabilité du chômage au mois de janvier
  • La République unie rend hommage à  Xavier Beulin et à  la FNSEA
  • Pour la légende du surf Kelly Slater, « il faut réguler la population de requin à  la Réunion »
  • Hamon, Mélenchon, Macron : suivez l’actualité politique en direct
  • « Prézizidentielle » : les élections vues par les enfants
  • Deux poids lourds de l’administration Trump en mission de déminage à  Mexico
  • « Droit à  l’oubli » numérique : le Conseil d’Etat demande une explication de texte à  la justice européenne
  • Affaire Fillon, les arguments de droit

  • euro:   dollar: (1.2286 $)   - Frf:   [reset]    [plus]