[page precedente]  [retour menu]   [actualiser]   [rechercher]   
prenom du jour: Jacques

les visiteurs de eurocles.com :


lever du soleil = 06:16
coucher du soleil = 21:38
le temps aujourd'hui
en Europe
(la chaine meteo)

meteo satellite

► arpoma.com : un parcours original dans la culture et la connaissance    

une oeuvre par jour Rene MAGRITTE - Golconde (pluie d'hommes)
Golconde est un tableau de René Magritte peint en 1953. Il en existe plusieurs versions dont l'une fait partie de la Menil Collection à Houston. Une esquisse de petite taille est l'une des nombreuses œuvres du legs Scutenaire-Hamoir aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique à Bruxelles.
C'est un tableau surréaliste qui représente de manière répétée, quasiment obsédante et symétrique, un homme très impersonnel, un peu raide, qui « pleut » sur la ville représentée par de simples immeubles blancs au toit rouge, qui occupent la moitié inférieure du tableau. La perspective est à la fois linéaire avec un point de fuite visible sur l'immeuble de droite, atmosphérique (hommes au fond qui deviennent légèrement flous) et comporte une succession de plans. Les couleurs, plutôt froides, se partagent entre le blanc, le bleu, le gris et le beige. La lumière vient de derrière les immeubles comme une aube naissante et met en valeur les hommes qui sont comme des taches noires.
Cette « pluie » d'hommes au chapeau melon, vêtus de gris foncé, est devenue une métaphore de la condition humaine au xxe siècle, le symbole de la perte d'identité individuelle et de la banalité monotone du quotidien.
peinture, belgique, huile sur toile, Houston coll mesnil
l'actualité du jour : (LeMonde.fr)
ce mardi 25 juillet 2017    -    ce jour-là ► 

  • En Turquie, les procès du Bosphore
  • Incendies dans le Sud-Est : des pilotes de Canadair menacent de faire grève
  • Dans le district de Nsanje, le viol des femmes est consacré par la tradition
  • Aides au logement : un tiers des bénéficiaires travaillent mais vivent sous le seuil de pauvreté
  • Cao Hua Qin, « protecteur » pour la diaspora chinoise, « parrain » pour la police
  • L’épisiotomie : un taux bien inférieur aux 75 % évoqués par Marlène Schiappa mais de vraies questions
  • Le regard acerbe des « vieux loups » de la politique sur la nouvelle garde
  • Le premier cercle de Trump interrogé dans le cadre de « l’affaire russe »
  • Après une année noire, les céréaliers retrouvent le sourire
  • Une blogueuse vietnamienne condamnée à  neuf ans de prison

  • euro:   dollar: (1.2286 $)   - Frf:   [reset]    [plus]